Notre programme d’activités

Programme encore incomplet de notre saison 2018-2019.

 

Samedi 6 octobre :  Visite de la Fondation  Folon à 14 heures, drève de la Ramée 6A à 1310 La Hulpe           :

  L’artiste belge Jean-Michel Folon a déposé plus de cinq cents œuvres à vingt minutes de Bruxelles, dans la Ferme du Château de La Hulpe. Ce bâtiment de charme et de caractère, situé au cœur du merveilleux Parc Solvay, recèle plus de quarante ans de création.

Aquarelles, gravures, affiches et sculptures sont présentées dans une scénographie originale et vivante, créant un vrai dialogue entre les œuvres et le lieu poétique qui les abrite. Musique, films et effets d’optique animent le parcours. Il en résulte une exposition forte, magique, étonnante.

PAF : 9€ (12€ nm)   è Pour le 5/9/2018

 

Vendredi 12 octobre 2018 à 20h30 au théâtre Le Public :
Comédie Music-Hall « IVO LIVI OU LE DESTIN D’YVES MONTAND »

 

Distribution des places Rue Braemt 64, 1210 Saint-Josse-ten-Noode à 20h15.

 

Pour ceux qui viennent en voiture, il est possible de laisser sa voiture au parking Loi et prendre la navette qui attend au coin de la rue de la Loi et de la rue des Deux-Eglises à partir de 18h30.  Voir détails sur leur site :
« http://www.theatrelepublic.be/parking_navette.php »

 

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle ? Les chansons et les souvenirs aussi !

 

Cinq comédiens-chanteurs-danseurs nous entraînent à leur suite dans la vie d’un petit gars, fils d’immigrés communistes italiens, qui deviendra un monstre sacré du cinéma français et un géant du Music-Hall.

 

Ivo Livi naît en Toscane le 13 octobre 1921, un an avant l’arrivée de Benito Mussolini et des fascistes au pouvoir.

 

Des quartiers malfamés de Marseille aux studios d’Hollywood, de Kroutchev à Kennedy, de Prévert à Costa Gavras, de Piaf à Signoret, nous allons vous raconter sa formidable carrière, depuis les premiers pas sur scène d’Ivo Livi, jusqu’aux derniers combats d’Yves Montand.

 

Avec un humour décapant, toute la troupe – Molière du meilleur spectacle musical 2017 – transmet en humour et en émotions la poésie, la verve unique, les triomphes éclatants, les errements, la foi en l’homme, les emportements, les paradoxes… et rend hommage à Montand, l’homme et l’artiste, l’amoureux du Music-Hall et le militant de la liberté, qui disait : « Le devoir d’une femme et d’un homme de scène, c’est de se faire assez plaisir pour pouvoir le communiquer aux autres ».

 

Avant le spectacle il vous est loisible de diner au restaurant du théâtre mais mieux vaut réserver :
0800 94 444  ou  02 724 24 23.

 

PAF : 18 € membres (25 € nm), inscription et payement avant le 28 août 2018

 

Samedi 20 octobre :  Excursion d’un jour grotte de marne dite Jezuïetenberg et la tour d’Eben-Ezer :

Nous prévoyons un rendez-vous place Baron Brugmann de Walzin à Sterrebeek à 6h45 avec départ à 7h précises en direction de Vroenhoven

8h30 : arrêt technique et petit-déj à la « Brasserie Onder de Brug » à Vroenhoven.

9h30, départ vers Kanne [NL, près de Maastricht] où trois guides (francophones) nous attendront à 10h pour la visite de la grotte de marne dite Jezuïetenberg à Kanne,  L’exploitation de cette carrière remonte au 18è et 19è s., lorsqu’on utilisait la marne dans la construction.  Le musée souterrain que nous visiterons est dû aux pères jésuites de Maastricht.  Entre 1860 et 1960, les théologiens de l’ordre des jésuites venaient se relaxer ici le mercredi après-midi, après l’étude.  Ils y ont laissé de nombreux dessins au charbon de bois et en couleurs, également des sculptures remarquables.

Munissez-vous de bonnes chaussures de marche et d’une petite laine car la température qui y règne ne s’élève qu’à 13°.  Durée de la visite : 1h30Départ du bus vers 12h en direction de Vroenhoven où nous prendrons le déjeuner (potage, plat, dessert) dans la même brasserie que le matin.

Choix du plat principal à spécifier chez Anne et Raymond De Ruytter au 02/731.99.32 ou par mail ( anne.willio@yahoo.com  après vous être inscrits comme d’habitude au secrétariat. Choix entre

  • filet de porc à la sauce Charlotte à la bière locale
  • filet de sole sauce au vin blanc et à l’estragon

Départ du bus à 14h30 vers la Tour d’Eben-Ezer qui abrite le musée du silex, conçu etédifié par Robert Garcet dans les années 50.  Deux guides nous attendront vers 15h pourune visite approximative de 2h du domaine et des différentes salles dans la tour.Départ de là vers 17h30 pour une arrivée à Sterrebeek vers 19h/19h30.

 

PAF. : 49€ (62€ nm)   è pour le 5/10

 

Samedi 27 octobre : L’ancien magasin de joaillerie Wolfers Frères au MRAH (Cinquantenaire) à 14.00.

 

Le mobilier de l’ancien magasin de joaillerie Wolfers Frères est conservé aux Musées Royaux d’Art et d’Histoire. Il a été conçu par Victor Horta en 1909 – 1911, en même temps que le magasin où il se trouvait.

Des sculptures, verres céramiques er argenterie de table donnent un aperçu des principales tendances dans les arts décoratifs de 1890 à 1974.

L’œuvre de Philippe Wolfers est difficile à résumer en quelques lignes : s’étendant de 1884 à 1929, elle couvre les périodes du japonisme (cafetière « Bambous’, 1884), du symbolisme, de l’Art nouveau (sculptures chrysantines, bijoux…) et de l’Art déco  (service Gioconda pour l’exposition de Paris de 1925).

Elle comprend des sculptures, des bijoux, de la vaisselle, des vases en cristal, du mobilier…

Les références aux animaux sont importantes : le serpent, associé à la lune, la chauve-souris, le hibou, la paon, le cygne … et des insectes comme le scarabée, la libellule ou le papillon dès 1902.

Les femmes, dont la représentation évolue au fil du temps, y prennent une part importante.

  • La sculpture :

3 œuvres-phares même ivoire et argent : « La caresse du Cygne »1897 ; « Civilisation et Barbarie « 1898 ; l’ »Album congolais » 1898.

+ le coffret à bijoux « La Parure » 1905.

  • Les vases en cristal : en collaboration avec le Val Saint Lambert :

Vases « Crépuscule », « Salamandre », « Plumes de paon »…

  • Les bijoux : (très différents des assemblages de pierres précieuses – influence

Lalique) : boucles de ceintures « Flirt », « Le jour et la nuit », »le Lys du Japon », pendentif « Cygne »…

 

L’entreprise :

L’entreprise initiale ayant été expropriée, Philippe Wolfers achète un terrain ru d’Arenberg 10 et demande à Victor Horta de lui créer un bâtiment qui doit abriter l’atelier, les bureaux et  magasin y compris des salons pour recevoir les clients importants. Philippe s’y installe en 1912.

Ce bâtiment sera vendu à la Kredietbank en 1969 et la société Maison Wolfers Frères aux frères Chaumet en 1975.

 

PAF. : 15 € (19€ nm)              è pour le 10/10

 

Samedi 17 novembre : 14 heures ( ? à confirmer) Expo New Berlin au Musée des Beaux-Arts rue de la Régence à 1000 Bruxelles.         

 

La fin de la Première Guerre mondiale et de l’Empire austro-hongrois a marqué la reprise d’une série d’évolutions artistiques majeures. Les changements politiques et économiques ont entraîné des migrations d’artistes, ainsi que des idées et perspectives nouvelles. Les artistes ont développé de nouveaux réseaux, se sont rencontrés dans les centres artistiques par le biais d’associations internationales, et ont utilisé les magazines pour communiquer par-delà les frontières politiques. Ils ont placé leur identité artistique avant leur nationalité. Dans cette exposition, découvrez une Europe centrale en pleine mutation à travers les yeux de Gustav Klimt, Josef Capek, Egon Schiele, Oskar Kokoschka, László Moholy-Nagy et 75 autres artistes.

 

L’exposition « Berlin » met l’accent sur l’art politisé et les défis urbains entre 1912 et 1932 de cette métropole moderne mais marquée par la guerre. À travers des peintures, des sculptures, des dessins, des photographies et des films d’artistes tels que Otto Dix, Raul Hausmann, Ernst Ludwig Kirchner, Kazimir Malevitch, Alexander Rodchenko … les mouvements clés et les esprits créatifs de cette période saisissante reprennent vie.

Berlin, lieu mythique et cosmopolite incontournable, capitale de la première démocratie allemande, était synonyme de pluralisme artistique pendant l’entre-deux-guerres. Au carrefour entre l’Est et l’Ouest, l’art était étroitement lié à une réalité quotidienne marquée par la crise, le changement social et la décadence, mais aussi par une courte période de prospérité connue sous le nom des «Années folles ». C’était une ville où les artistes peignaient souvent une réalité sombre, malgré l’espoir d’une relance et le désir de paix après la Première Guerre mondiale. Une guerre que certains avaient anticipée et d’autres ont subie de plein fouet.

Se focalisant sur Berlin en tant que métropole culturelle des années 20 et sur les différents liens entre la scène artistique belge et allemande, cette exposition s’attache en particulier aux changements et aux utopies de la société : le Nouvel Homme, la Nouvelle Femme, la Nouvelle Objectivité, la Nouvelle Construction, la Nouvelle Vision…

PAF : 12€ (16€ nm) è pour le 2/11

 

Samedi 1er/12 : Exposition consacrée à Gustave Klimt , Bozar rue Ravenstein à 1000 Bruxelles, à 14 heures (à confirmer !)

 

La fin de la Première Guerre mondiale et de l’Empire austro-hongrois a marqué la reprise d’une série d’évolutions artistiques majeures. Les changements politiques et économiques ont entraîné des migrations d’artistes, ainsi que des idées et perspectives nouvelles. Les artistes ont développé de nouveaux réseaux, se sont rencontrés dans les centres artistiques par le biais d’associations internationales, et ont utilisé les magazines pour communiquer par-delà les frontières politiques. Ils ont placé leur identité artistique avant leur nationalité. Dans cette exposition, découvrez une Europe centrale en pleine mutation à travers les yeux de Gustav Klimt, Josef Capek, Egon Schiele, Oskar Kokoschka, László Moholy-Nagy et 75 autres artistes.

PAF. : 16€ (22€  nm)  è  15/11

 

Samedi 15 décembre à 14.00 : Musée universitaire de Louvain la Neuve – place des Sciences 3 – 1348 Louvain la Neuve             Visite de 1h30

 

Silencieux, un musée ? Pas à Louvain-la-Neuve, où le Musée L. fait dialoguer les œuvres afin de parler de notre monde et de notre humanité.

Le tout nous est présenté dans une organisation des œuvres étonnante, originale et structurée, que la belle et spacieuse architecture moderniste du lieu (conçue par A. Jacmain)  met magnifiquement en valeur !!!

Riche de 32.000 pièces à l’inventaire, cette intéressante balade dans ce musée de 2600 m2 nous fait découvrir côtes à côtes des œuvres rares, peintures, sculptures, gravures, art antique ainsi que  quelques grands noms de notre univers scientifique belge……dans une présentation qui surprend, interpelle et séduit à la fois…,

Situé à moins de 30 kms de Bruxelles, le Musée L a ouvert le 18 novembre 2017 et est le premier musée universitaire de Belgique de grande envergure.

Bref, il s’agit d’une visite à ne pas rater !

 

PAF. : 6€ (8€ nm)                   è le 2/12

 

Samedi 12 janvier :  Incas dress code          au MRAH (Cinquantenaire) à 14.00’ :

 

Cette exposition donnera la possibilité d’admirer la magnificence de certains textiles, la qualité de l’orfèvrerie et la beauté de la plumasserie du passé précolombien. Ce sera aussi l’occasion de découvrir la maîtrise de l’art du tissage, la sophistication de certains motifs, les couleurs très diversifiées et éclatantes encore aujourd’hui de ces fibres et plumes. En découvrant leur garde-robe (chaussures, vêtements, coiffes et bijoux), les visiteurs pourront côtoyer ces gens du passé dans leur quotidien et admirer des pièces exceptionnelles, de grande qualité, très colorées ainsi qu’une orfèvrerie impressionnante.

De plus, l’ensemble des œuvres sera présenté dans une scénographie attractive grâce à la reconstitution de morceaux d’architecture des Andes mais aussi de champ de coton et de sépultures. Il y aura également un parcours destiné aux enfants ainsi que des animations éducatives.

 

PAF. :16€ (20€ nm)                è pour le 28/12

26/1     Bruxelles énergie

 

9/2       Parlementarium

 

Mardi 12 février : Concert Hélène Grimaud à Flagey à 20.15’    

Valentin Silvestrov, Bagatelle I & II

Claude Debussy, Arabesque n° 1, L. 66 — La plus que lente, L. 121 — de la Suite Bergamasque, L. 75 : Clair de lune — Rêverie, L. 68

Erik Satie, des Gnossiennes : n°. 1 & 4 — des Six pieces froides : En y regardant à deux fois & Passer

Frédéric Chopin, Nocturne n° 19 en mi mineur, op. 72/1 — Mazurka en la mineur, op. 17/4 — Valse n° 3 en la mineur, op. 34/2

Sergei Rachmaninov, Sonate pour piano n° 2 en si bémol mineur, op. 36

 

PAF. 35€ (45€ nm) è pour le 15 décembre 2018. Nombre de places limité.

 

 

 PLUS D’INFORMATIONS POUR LES PROCHAINES ACTIVITES DANS NOTRE PROCHAIN BULLETIN

 

 

Samedi 23 février :  Exposition        Van Orley

Bernard Van Orley est l’une des figures clés de la Renaissance flamande. BOZAR et les grandes institutions belges unissent leurs forces pour la toute première grande exposition monographique consacrée à cet artiste du XVIe siècle. Van Orley était peintre à la cour de Marguerite d’Autriche et de Marie de Hongrie, il était surchargé de commandes et fut, à un très jeune âge, à la tête de l’un des plus grands ateliers de son époque. Il peignait des tableaux religieux, mais concevait aussi des tapisseries et des vitraux. L’exposition met particulièrement en valeur ses portraits, qui lui ont permis d’intégrer un impressionnant réseau de conseillers politiques, d’ecclésiastiques  influents et de penseurs humanistes. Son œuvre est en dialogue constant avec celle de ses contemporains, comme Albrecht Dürer et Raphaël.
Pour la première fois, des œuvres de Van Orley des quatre coins du monde sont rassemblées dans une exposition, là où elles ont jadis été créées. Une chance unique de (re)découvrir ce maître bruxellois

 

16/3     Biennale Art Nouveau

 

30/3     Musée de l’Afrique centrale

 

6/4       Eglise de Waha + Marche + Bastogne

 

4/5       Cimetière de Laeken

 

17-18/5           Week end en Ile de France

 

1/6       Jardin Tom Frantzen                                                  .

 

15/6     Une journée à Tournai

 

22/6     Assemblée générale dans les toutes nouvelles installations de l’OTAN

 

 

 

theme by teslathemes